Comment établir un cahier des charges efficace pour votre projet ERP ?

Comment établir un cahier des charges efficace pour votre projet ERP ?

Par -Publié le : 2 juillet 2024-Catégories : Business-

La mise en place d’un système ERP (Enterprise Resource Planning) est une étape importante pour de nombreuses entreprises. Cependant, pour que ce projet soit couronné de succès, il est nécessaire d’établir un cahier des charges clair et exhaustif. Découvrez en détail comment élaborer ce document.

Identifiez précisément les besoins et les attentes de toutes les parties prenantes

Avant de commencer à rédiger votre cahier des charges ERP, il est nécessaire de faire une étude critique du logiciel existant. Présentez les différents flux de travail actuels, les outils utilisés et les points d’amélioration dans chaque service. Cette phase d’analyse permet de déterminer les processus clés pour votre métier et votre organisation, et de mettre en évidence d’éventuelles spécificités propres à votre activité. Avant de démarrer votre projet ERP, il est également astucieux de proposer aux salariés de répondre à un questionnaire sur leurs besoins et leurs attentes. Dans les grandes entreprises, ou dans celles en multisite, le chef de projet peut monter un groupe de travail qui réunit un représentant de chaque profil d’utilisateur (commercial, logistique, production, achats, finances, etc.). Vous pouvez aussi organiser une réunion qui regroupe les représentants de chaque département pour discuter des besoins spécifiques en matière de système ERP. Assurez-vous que chacun a l’opportunité de partager ses points de vue, ses préoccupations et ses idées.

Définissez les objectifs spécifiques et mesurables de votre projet ERP

Une fois que vous avez identifié les besoins et les attentes, définissez clairement les objectifs spécifiques et mesurables que vous souhaitez atteindre avec l’ERP. Un projet ERP étant un investissement sur le long terme, il faut que les buts visés soient alignés sur la stratégie globale de l’entreprise. Il est conseillé de fixer des objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réalisable, Temporel). En effet, des objectifs spécifiques et clairs permettent de mesurer précisément les progrès réalisés. Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier les domaines dans lesquels le système ERP doit apporter des améliorations, telles que la gestion des stocks, des ventes, des ressources humaines, etc. Ainsi, vous concentrez vos efforts et priorisez les fonctionnalités et les modules du logiciel.

Pour être efficaces, les objectifs doivent être également mesurables. Ils doivent être formulés de manière à pouvoir être évalués et quantifiés. Par exemple, vous pouvez estimer la performance en utilisant des indicateurs (KPI) tels que le temps de traitement des commandes et les taux de rotation des stocks ou de satisfaction client.

Dressez la liste des fonctionnalités indispensables et optionnelles de votre ERP

Sur la base des besoins identifiés et des objectifs définis, vous pouvez établir la liste des fonctionnalités indispensables et optionnelles de votre ERP.

Les fonctionnalités indispensables

Ces fonctionnalités regroupent entre autres la gestion des finances et la gestion des ressources humaines. Un bon logiciel ERP doit aussi proposer des modules financiers qui incluent la gestion des comptes clients et fournisseurs, la facturation et la gestion des budgets et des dépenses. Cette fonctionnalité offre une vision globale et précise de la santé financière de votre société.

Une solution ERP performante doit aussi permettre une planification efficace des projets. Avec celle-ci, vous devez pouvoir affecter les membres de votre équipe aux différentes tâches, assigner des budgets et des délais, tout en suivant la progression des projets en temps réel. Elle doit également inclure la gestion des calendriers. Par ailleurs, assurez-vous que le système ERP comprend des modules pour organiser les informations sur les employés, les processus de recrutement, le management des performances, les feuilles de temps et la paie.

Les fonctionnalités optionnelles

Parmi les fonctionnalités supplémentaires, on peut citer : la gestion de la relation client (CRM) et la Business Intelligence (BI). En fonction de vos besoins, vous pouvez ajouter des options de CRM pour suivre les interactions avec la clientèle, prendre en charge les prospects, automatiser les campagnes marketing et améliorer la satisfaction client. Il existe aussi des outils de BI qui vous permettent d’analyser les données de société, de générer des rapports et des tableaux de bord, et d’obtenir des insights stratégiques pour la prise de décision.

De plus, pour les entreprises impliquées dans la production ou la distribution de biens, une fonctionnalité robuste de gestion des stocks et de la chaîne d’approvisionnement est indispensable. Elle est bénéfique pour surveiller en temps réel les niveaux de stock, pour diriger les commandes et coordonner efficacement la logistique. Par ailleurs, en fonction des réalités de votre société, vous pouvez avoir besoin d’ajouter des options qui permettent aux utilisateurs d’accéder au système ERP à distance via des appareils mobiles.

Intégrez les contraintes techniques et les exigences en matière de sécurité

Pour garantir un ERP qui répond efficacement aux besoins et aux normes de votre structure, il est nécessaire d’intégrer les contraintes techniques et les exigences de sécurité. Pour réussir, vous devez identifier les systèmes et les applications existants au sein de votre entreprise avec lesquels le nouvel ERP devra s’associer. Il faut définir clairement les protocoles d’intégration requis et les interfaces à utiliser pour assurer une communication fluide entre les différentes plateformes.

Si l’accès mobile est important pour votre société, vous devez spécifier dans votre cahier des charges les exigences de compatibilité avec les appareils, tels que les smartphones et les tablettes. De plus, vous devez déterminer les nécessités de personnalisation de votre entreprise selon vos processus métiers. Assurez-vous que l’ERP offre des fonctionnalités souples et évolutives pour répondre aux besoins changeants de votre organisation. En termes de sécurité, il est utile de mentionner clairement les exigences de cryptage des données pour que toutes les informations sensibles soient protégées contre les accès non autorisés. Vous devez déterminer les normes de cryptage à suivre et être sûr que l’ERP offre des fonctionnalités appropriées.

Vous devez aussi définir les obligations en matière de sauvegarde et de récupération des données pour garantir la disponibilité continue des informations en cas de panne. Les mesures de sécurité avancées pour protéger l’ERP contre les cyberattaques, telles que les pare-feu, les systèmes de détection des intrusions et les protocoles de sécurité réseau, doivent également être mentionnées. Assurez-vous que le fournisseur de l’ERP met régulièrement à jour les dispositifs de protection pour faire face aux menaces émergentes. Par ailleurs, pour la réussite de votre projet ERP, vous devez prévoir un calendrier de mise en œuvre réaliste et un budget détaillé.

À propos de l'auteur : Clémentine Leroy
Clémentine Leroy
En tant qu'experte en fiscalité et assurance, j'ai travaillé plusieurs années dans des cabinets de conseil, accompagnant des particuliers et des entreprises dans la gestion de leurs obligations fiscales et la souscription d'assurances adaptées. Mon but est de fournir des conseils pratiques et des informations pertinentes pour accompagner mes lecteurs dans leurs démarches fiscales et la gestion de leurs assurances.
Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire